Critique du "Dictionnaire de la palombe" par Florence Moreau

Publié le par Jacques GAYE


Livre paru aux Editions Sud Ouest (le 10 septembre 2009)
Auteurs : Jacques GAYE, Jacques LUQUET, Pierre VERDET
Format : 17 * 24 cm
Nombre de pages : 352
Prix de vente au public : 28,50 euros

* L'ouvrage contient 1056 entrées de mots, 386 photos des auteurs, 153 références bibliographiques, 55 documents d'archives + cartes postales + carte de la migration + affiche de film + dessins + couvertures de magazine + logo-internet

* Autour du 15 décembre 2009, le livre a été en rupture de stock chez RANDO diffusion.

img191

Critique du livre "Dictionnaire de la palombe" par Florence MOREAU
(page 58 du n°25 du magazine "Palombe & tradition" - Hiver 2009)

Pour parler la langue des paloumayres

Le "Dictionnaire de la palombe" vient de sortir. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'oiseau bleu sans jamais oser le demander.

  C'est un peu un livre d'Histoire, qui raconte l'évolution de la chasse à la palombe. Mais c'est surtout un livre d'histoires, qui parle de et à ceux qui perpétuent une tradition, en ont amélioré les techniques ancestrales et ont façonné un langage. Le "Dictionnaire de la palombe", récemment paru aux Editions Sud Ouest, lève un peu le brouillard enveloppant cet oiseau mystérieux, qui fascine et charme tant de chasseurs et d'ornithologues.

  Aux commandes de cet ouvrage, trois passionnés aguerris. Jacques Luquet, sorte de "professeur nimbus" de la palombe, qui a déjà consacré une "Encyclopédie" au Columba palumbus. Jacques Gaye, paloumayre et "ethno-sociologue" du groupe. Et Pierre Verdet écrivain cynégétique et ancien journaliste de Sud Ouest où il mit en place le très suivi et très lu comptage quotidien des palombes. Superviseur et relecteur d'un dictionnaire qui se veut "simple, sympa, historique et scientifique". Loin d'être universitaire et rébarbatif, ce livre, par ses articles courts, ses photos ou cartes postales anciennes, restitue bien l'ambiance de la chasse à la palombe. Humour et tendresse nostalgique affleurent à chaque page.

  Le "Dictionnaire de la palombe" sent bon la forêt à l'automne ; le feu qui crépite au petit matin et réchauffe une palombière humide ; les châtaignes grillées à la "padère" ; la "callune", petite bruyère qui ourle certaines palombières landaises ; les aiguilles de pin étalées sur la mousse pour camoufler le toit de la cabane ; les fougères tressées qui habillent les tunnels ; les cèpes dont la cueillette permet de tromper l'ennui les "jours sans" ; le salmis de grand-mère qui mijote ...  

  De la chasse en "pantière" à celle au filet (horizontal), des expressions basques ou gasconnes traduites aux définitions précises du matériel utilisé, de la mécanique de grand-père au système D pour aménager une cabane, des moeurs de la palombe à sa migration attendue, du Sud-Ouest à l'Angleterre où vécut Sir Archie Coats, plus grand exterminateur de palombes au siècle dernier, le lecteur de ce dictionnaire s'entraîne à décoder les formules imagées et à tout connaître de la palombe. Mieux, calé dans son fauteuil, il se réchauffe et se régale de tant d'explications. Il apprend les appeaux de cabane, de "sol", de tête ou "tuèt", celui de la dernière chance à la cime d'un arbre. Il essaie de prononcer les mots en basque ou en gascon. Il s'improvise "roucoulayre" plutôt que "brantolayre" (celui qui ne tient pas régulièrement son poste de chasse). Il comprend mieux ces passionnés anonymes et toute l'affection mêlée de désir de puissance qu'ils éprouvent pour ces "belles" et "garces", au point de s'en rendre malade et de contracter la "fièvre bleue", de se rassembler en confréries, de tenir des carnets de chasse, de donner des "chafres" (surnoms) aux appeaux ...

  En fait, le lecteur s'y croit. Il voit passer au fil des pages des "ballons", ces gros vols de palombes ou "bouys" (lors des "déballages") ; entend les rires sur les photos d'agapes, les râles, les roucoulements, le bruissement des ailes ; il fait bombance à la palombière, avec un petit verre tiré du "barricot" et avant le "cluc" (petit somme réparateur).

  Le "Dictionnaire de la palombe" se lit d'une traite ou à petites lampées. Une bonne idée de cadeau de Noël pour prolonger la saison. 


* Article de Florence MOREAU dans le  journal SUD OUEST du lundi 28 septembre 2009, en pages "La région" : 
   Titre : " La palombe racontée de A à Z "
   Accroche : LIVRE  Le "Dictionnaire de la palombe" restitue l'ambiance de la chasse avec humour et tendresse nostalgique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article