Vandalisme à la palombière

Publié le par Jacques GAYE

Article du journal SUD OUEST (Sud-Gironde) du 21 septembre 2010

Faits divers 

SAINT-MARTIN-DE-LERM

Vol dans une palombière

Un chasseur ayant installé sa palombière au lieu-dit Les Bois Brûlés, à Saint-Martin-de-Lerm, a eu récemment une mauvaise surprise. La trentaine d'appareils composant le système commandant les appeaux a été dérobée. Le vol a été signalé à la gendarmerie de Sauveterre-de-Guyenne.

 

Ci-dessous : Des "visiteurs" à la palombière de Jacques Gaye (Bois du Hayas à Escoussans),

pendant les vacances scolaires de février 2011. 

DSC07564    DSC07565

                PLacard à provisions forcé                                     Serrure du jouquet cassée

 

 

Page 92 du livre de Jacques GAYE, "Passion d'Automne / Les paloumayres girondins" (Les Editions de l'Entre-deux-Mers, 2008) :

"Les actes de vandalisme à la palombière : Presque les deux tiers (64 %) des paloumayres interrogés (106 au total) ont été victimes d'actes de vandalisme. Parmi les victimes, 43 % des chasseurs ont porté plainte à la gendarmerie."

"Quelques précisions de paloumayres de l'Entre-deux-Mers :

"Fils de fer et ficelles coupés;" (paloumayre de La Sauve Majeure) // "Fils de fer coupés." (paloumayre de Capian) // "Cabane brûlée." (paloumayre de Tizac-de-Curton) // "Vol d'élingues consolidant le jouquet : plainte déposée ; vol de cadres de mécaniques : pas de plainte." (paloumayre de Dardenac) // "Vols de pigeons dans les cabanes." (paloumayre de Targon) // "Serrure de sûreté éventrée avec un pied de biche. Toute la cabane au sol a été vidée de son contenu (outillage, cordes, pointes, bouteille de gaz, vaisselle, verres, bouteilles de vin et d'apéritif, etc, etc, etc, ... De vrais vandales ! Les dépôts de plainte ne servent à rien. On est pris pour des c ..." (paloumayre de Targon) // "Vols de cartouches, de la gibecière, de la cartouchière." (paloumayre de Bellebat) // "A la nouvelle palombière : non ; à l'ancienne installation : pratiquement tous les ans (cordes coupées ou volées ; appareils volés ou tordus ; tendeurs au sol volés) ; nous n'avons pas porté plainte, mais nous l'avons signalé à la gendarmerie." (paloumayre de Soulignac) // "Vol de volants." (paloumayre d'Escoussans) // "Vol de trois semi-volants, un dimanche après-midi (alors que nous étions partis manger chez nous). Pas de plainte déposée. Nous avons rédigé un article pour le journal Sud Ouest car, à ce moment-là, il y a eu, dans notre région, d'autres vols dans certaines palombières (dont des vols de fusils). Signalons, ici, qu'un volant sur fil dressé se vend 40 euros pièce." (paloumayre d'Escoussans) // "Vol d'une veste de chasse contenant des cartouches ; vol d'une caisse de lâcher (vide) de volants." (paloumayre d'Arbis) // "Vols de mécaniques ; vols d'appelants ; le coffre à nourriture a été jeté depuis en haut du jouquet car il était cadenassé ; une voiture volée a été incendiée dans le sous-bois ce qui a entraîné la destruction de deux de nos garages ; pour tous ces actes de vandalisme, nous avons porté plainte à la gendarmerie." (paloumayre de Cantois) // "Une fois : vol de mécaniques ; je n'ai pas porté plainte." (paloumayre de Cantois) // "Oui ; juste cette année, en janvier 2005, on s'est fait couper trois cordes de montée ; on n'a pas porté plainte." (paloumayre de Montignac) // "Vol de ficelles ; fils de fer des appeaux coupés ; vols de palombes sur les mécaniques." (paloumayre de Saint-Brice) // "Vols de matériel : cordes, raquettes, divers." (paloumayre de Gornac) // "C'était des gamins." (paloumayre de Loubens) // "Effraction des cabanes : deux fois;" (paloumayre de Coutures-sur-Dropt) // "Cambriolage ; vol de toutes les denrées alimentaires et de l'outillage ; j'ai porté plainte : sans résultat." (paloumayre de Sainte-Gemme) // "Vol de pigeons ; pas de plainte." (paloumayre de Cours-de-Monségur) // "Vol, avec effraction, des victuailles ; vol des cordes sur les arbres. Mais, depuis une dizaine d'années, rien ne disparaît (hormis quelques petits larcins commis)." (paloumayre de Mauriac) // "Détérioration des appareils et des ficelles ; vol de palombes ; j'ai porté plainte." (paloumayre de Pellegrue) // "Il y a un mois, on nous a cassé la serrure." (paloumayre de Pellegrue) // "Vol de 15 appeaux et d'une échelle (2 éléments de 4,50 m)." (paloumayre de Sainte-Foy-la-Grande) // "Porte cassée ; fils de fer coupés." (paloumayre de Margueron) // "Un jour, j'étais invité dans une palombière. A la fin du repas, les paloumayres (un peu "chauds") m'ont dit qu'ils avaient monté leur installation uniquement avec du matériel volé ..." (paloumayre de Saint-Jean-de-Blaignac)

 

Article d'Adrien Villemejà dans le n°9 (hiver 2005) du magazine "Palombe & tradition" : "De plus en plus de cambriolages dans les palombières"

 

Article de Jean-Michel Desplos dans le n°12 (automne 2006) du magazine "Palombe & tradition" : "Trop de cabanes vandalisées"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article