Origine des cèpes et des girolles

Publié le par Jacques GAYE

DSC08293        DSC08303

Ci-dessus : cèpes de la Benauge cueillis fin juillet et début août 2011.

 

Samedi 3 septembre 2011, lors de la deuxième fête de la palombe de Pellegrue, dans le stand de la Société Linéenne de Bordeaux (section Mycologie) : un poster de J. Gaye sur la recherche de l'origine géographique des cèpes et des girolles - d'après les travaux du laboratoire de la DGCCRF à Pessac. 

 

Dans le journal SUD OUEST du 15 septembre 2005, un article de P. Verdet à ce sujet : "D'où sont ces cèpes ?".

 

Origine des cèpes    Origine des girolles

Pour différencier deux groupes "France" et "Etranger", ont été retenus le rubidium et l'oxygène-18 pour les cèpes ; le rubidium et le césium-137 pour les girolles.

Le rubidium est un élément minéral extrait du sol ; l'oxygène-18 est un isotope stable de l'eau du champignon ; le césium-137 est un isotope radioactif (issu notamment de l'accident de Tchernobyl).

 

Samedi 5 novembre 2011, lors d'une exposition de champignons frais par la Société Linéenne de Bordeaux, au Jardin Botanique de Bordeaux-Bastide, ces résultats de recherche ont été de nouveau présentés par J. Gaye.

Commenter cet article