Dictionnaire de la bécasse de Pierre Verdet

Publié le par Jacques GAYE

img925

 

Livre de Pierre VERDET paru aux Editions Sud Ouest, le 1er septembre 2011.

 

4ème de couverture :

La bécasse est l'oiseau du secret. On la rêve, on l'imagine, on l'espère quand vient l'automne et souffle le vent d'est. Un beau matin de givre, elle est là, bloquée par le chien le long d'une haie : le coeur du chasseur attendant son envol bat la chamade. Fleurit alors une tache rousse, image furtive d'une dame au long bec vénérée depuis des siècles pour la beauté de son plumage mordoré, pour la qualité de sa chair et son habileté à se jouer des hommes et des chiens. Elle sait multiplier les ruses et passionne les chasseurs au chien d'arrêt, comme elle fascine les écrivains, les peintres, les sculpteurs et les plus grands chefs cuisiniers.

Depuis longtemps, les scientifiques tentent de lever le voile sur son mode de vie si particulier. Ses migrations, sa reproduction, sa fidélité à un coin de bois ... Tous les mystères sont loin d'être élucidés et c'est tant mieux. La bécasse est un oiseau qui balaie les certitudes et renouvelle ainsi éternellement le plaisir de le rencontrer.

 

Pierre VERDET est écrivain cynégétique et bécassier. Il est l'auteur de Dame bécasse (Atlantica) et de Passion bécasse (Deucalion) écrit en collaboration avec Jésus Veiga.

 

 

Article de Jean-Michel DESPLOS dans le journal SUD OUEST du jeudi 27 octobre 2011 (ci-dessous) :

 

La bécasse de A à Z

 

CHASSE   Pierre Verdet, ancien grand reporter à "SUD OUEST", et le photographe Jacky Bernard font partager leur passion pour l'oiseau.

 

Il y avait jusqu'alors de nombreux ouvrages sur celle que l'on appelle la Reine des bois, la bécasse, mais peu de spécialistes s'étaient lancés dans une analyse aussi fouillée que celle menée par Pierre Verdet, dont les publications font référence. Après "Dame bécasse" (Editions Atlantica), "Passion bécasse" écrit en collaboration avec Jésus Veiga (Deucalion) et "La Passée et autres récits" (Atlantica), notre ancien confrère vient de publier "Le Dictionnaire de la bécasse" (Editions Sud Ouest).

Pierre Verdet, chasseur émérite depuis l'âge de 16 ans, consacre désormais son temps entre nature et écriture. "Le Dictionnaire de la bécasse" est un véritable lexique pour le néophyte mais aussi un livre de chevet pour le bécassier averti.

En fin connaisseur de l'oiseau mythique, l'auteur nous apprend à reconnaître un adulte d'un jeune après un examen des ailes et raconte aussi que la bécasse est folle des vers de terre. "A chacun ses goûts, mais on peut affirmer que la dame au long bec profite abondamment de son appendice nasal plongeant profondément sous terre pour s'offrir des orgies de lombrics qui représentent plus de la moitié de son alimentation et surtout 88 % de l'énergie qui lui est nécessaire", explique Pierre Verdet.

La bécasse est aussi celle que l'on appelle la Dame rousse parce que les chasseurs respectent cet oiseau "qui n'est pas comme les autres". Pierre Verdet sur ses terres lotoises mais aussi en Gironde, dans les Landes, la montagne basque, ou encore en Bretagne, analyse le comportement de celle qui rend fébriles chaque hiver, entre novembre et février, un grand nombre de passionnés. Car bécasse rime avec passion, et rares sont les oiseaux provoquant une telle ferveur.

Au moment d'aborder la lettre "P" du dictionnaire, Pierre Verdet, ardent défenseur d'une gestion raisonnée de l'espèce, développe assez largement le paragraphe consacré au prélèvement maximum autorisé (PMA). Car il faut dire que la décision prise le 31 mars 2011 visant à limiter le PMA national à 30 bécasses par saison avec la mise en place d'un carnet de prélèvement unique et infalsifiable constitue une révolution.

Biotope, chiens, cartouches, gastronomie, migration, plumage ... Le dictionnaire est exhaustif et remarquablement illustré par les images de Jacky Bernard, photographe animalier et chasseur, qui peut passer des journées entières, camouflé, pour parvenir à mitrailler pacifiquement une mordorée jaillissant d'un bosquet. Ses clichés sur les bécasses sont exceptionnels.

L'écrivain a également sollicité Pierre Roussia, dont les lithographies complètent à merveille un ouvrage que tout bécassier doit posséder.

 

"Dictionnaire de la bécasse", Editions Sud Ouest, 352 pages et plus de 400 illustrations. 28,50 €

Commenter cet article