Détermination du plomb dans la viande de palombe

Publié le par Jacques GAYE

DSC09069  

A la palombière du Hayas (*), à Escoussans, en novembre 2011, une palombe posée, tirée et pendue dans les branches d'un chêne .... récupérée après avoir reçu onze coups de fusils !

(*) paloumayres : Jacques Gaye, Gilles Bougréau, Jean Pelicano, Frédéric Bergez

 

Echantillon de viande de palombe (poitrail) Teneur en plomb en mg par kg
Palombe n°1 cuite en salmis 0,294
Palombe n°2 cuite en salmis inférieure à 0,050

Palombe pendue (1ère prise d'essai pour l'analyse)

135
Palombe pendue (2ème prise d'essai pour l'analyse) 2,73

 

Limite réglementaire (**) de la teneur en plomb dans la viande de bovin, mouton, porc et volaille : 0,10 mg/kg

(**) d'après un règlement européen

 

Seule la palombe n°2 servie au "pampaillet" des paloumayres du Hayas, possède une teneur en plomb inférieure à la limite réglementaire.

La palombe ayant reçu onze coups de fusils est impropre à la consommation ! Pierre Verdet : "Ce n'est plus une palombe ; c'est un sac de plomb !"

 

Dans le n°13 de la revue "Palombe & tradition" (hiver 2006), un article de Jean-Michel Desplos : "Santé / Les dangers du plomb".

 

img989

 

Voir, dans ce blog, l'article "Analyse du plomb dans trois palombes (deux tirées au fusil et une prise au filet)" où l'on peut voir qu'une palombe tirée au fusil contient trois fois plus de plomb qu'une palombe prise au filet.

Commenter cet article